Vivre avec la migraine, c’est perdre le contrôle de son agenda. C’est ne pas savoir quand la crise va frapper, ni pourquoi. C’est annuler des rendez-vous, des sorties, des soupers, des fêtes. C’est vivre avec la culpabilité constante de décevoir les autres.