CÉPHALÉE PAR SURUTILISATION DE MÉDICAMENTS (CÉPHALÉE MÉDICAMENTEUSE OU CÉPHALÉE DE REBOND

Céphalée causée par l’abus – fréquence et/ou dose – de médicaments analgésiques ou plus spécifiques tels que triptans, initialement efficaces à la posologie prescrite. Dans un tel cas, un sevrage doit être entrepris. Il existe plusieurs démarches selon le type de médicament visé. La désintoxication peut être faite par le patient à domicile, mais il faut parfois intervenir de manière plus vigoureuse, ce qui impose alors l’hospitalisation ou la supervision médicale.

 

Référence : BRENT Lucas, DR WERNER Becker, DR LEROUX Elizabeth, Glossaire céphalée, migraine et traitements, 25 Août 2016