Céphalée rare mais très intense touchant trois fois plus d’hommes que de femmes. La douleur de type transperçante peut être atroce, et elle est ressentie d’un seul côté. Elle peut s’accompagner de symptômes oculaires (rougeur, écoulement) et de congestion nasale, du même côté. Les crises viennent par périodes, puis s’estompent pendant un certain temps. La douleur se présente très souvent du même côté. Elle peut également devenir chronique.

 

Référence : BRENT Lucas, DR WERNER Becker, DR LEROUX Elizabeth, Glossaire céphalée, migraine et traitements, 25 Août 2016