Vous pouvez également consulter cet article sous format PDF à partir de notre bibliothèque. 

Migraine Canada répond à des questions fréquemment posées

Qu’est-ce que le CGRP?

Le CGRP (peptide lié au gène de la calcitonine) est une petite molécule présente naturellement dans notre cerveau et notre corps. Le CGRP exerce son action physiologique lorsqu’il se lie à son récepteur spécifique. Une de ses principales actions est la dilatation des vaisseaux sanguins, mais il joue également un rôle dans la transmission de la douleur.

Quel est le lien entre le CGRP et la migraine?

De solides observations scientifiques indiquent que le CGRP joue un rôle dans la migraine. Un CGRP administré par voie intraveineuse peut déclencher une migraine. Les concentrations sanguines de CGRP augmentent pendant une migraine. Par ailleurs, l’utilisation d’une pilule pour bloquer le CGRP permet de mettre fin à une crise. Cette approche semble donc prometteuse : cibler le CGRP dans une optique de prévention des migraines.

Que sont les anticorps monoclonaux?

Les anticorps sont de grosses molécules produites par notre corps pour remplir certaines fonctions dans notre système immunitaire. Ils peuvent se combiner à différents antigènes ou différentes cibles et activer une réaction immunitaire pour détruire ces cibles.

Les anticorps monoclonaux sont des produits de bio-ingénierie conçus pour se combiner à des cibles particulières dans le corps et modifier notre physiologie (la façon dont notre corps fonctionne). C’est une nouvelle façon de traiter des maladies. À l’heure actuelle, des anticorps monoclonaux sont utilisés dans le traitement de maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn.

Que sont les anticorps inhibiteurs du CGRP?

Les anticorps inhibiteurs du CGRP sont conçus pour se combiner aux récepteurs du CGRP et le neutraliser. À ce jour, quatre anticorps monoclonaux du CGRP ont été étudiés. Leur nom : erenumab (Aimovig), galcanezumab, fremanezumab et eptinezumab (pardonnez la lourdeur des termes). Les trois premiers sont injectés sous la peau (injection sous-cutanée), alors que l’eptinezumab est administré par perfusion intraveineuse (on ne s’attend pas à ce qu’il soit offert au Canada).

Est-ce que les anticorps inhibiteurs du CGRP sont efficaces dans la prévention de la migraine?

OUI. Plusieurs études sur échantillon aléatoire ont démontré leur efficacité dans la prévention des migraines épisodiques et chroniques. Par contre, ce ne sont pas tous les patients qui répondent aux traitements. Parmi ceux qui font l’essai des anticorps monoclonaux du CGRP, environ 50 % présentent une amélioration de 50 % ou plus. Environ 20 % des patients sont des sujets « super répondants » qui présentent une amélioration de 75 %.

C’est la première fois qu’un traitement préventif contre les migraines repose sur de réels éléments de compréhension de la maladie. Les traitements préventifs précédents étaient utilisés pour traiter d’autres maladies, comme la dépression, l’épilepsie et l’hypertension artérielle.

Quels sont les principaux effets secondaires?

Un des avantages des anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP est le faible risque d’effets secondaires (bonne tolérabilité). Les effets secondaires sont principalement reliés à la douleur au point d’injection. Voilà une bonne nouvelle pour les gens qui ont essayé des traitements préventifs administrés par voie orale avec des effets secondaires courants comme un gain de poids, de la somnolence ou des difficultés cognitives. Aucun de ces effets n’a été signalé avec les anticorps monoclonaux du CGRP.

Une histoire de migraine chronique

« Je souffre de migraines depuis l’adolescence. Au cours des 20 dernières années, j’ai tout essayé, des pilules aux injections. J’ai aussi changé mes habitudes de vie. Malgré tout, je suis encore souvent invalidée par des migraines. Existe-t-il un nouveau traitement qui pourrait m’aider? »

Caroline, 45 ans, migraineuse à bout de souffle.

Quels sont les avantages escomptés?

Les avantages des anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP varient énormément d’une personne à l’autre. Il est probable que de nombreux mécanismes différents soient à l’œuvre lors d’une migraine. Le blocage du CGRP est très efficace chez les uns et beaucoup moins chez les autres.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur les avantages, y compris le nombre de jours de maux de tête par mois et les échecs de traitements médicamenteux antérieurs, qui peuvent être des indices d’une atteinte plus grave.

Dans les cas de migraines épisodiques, les patients qui ont pris des anticorps monoclonaux du CGRP présentent une diminution moyenne de 4 jours par mois (en comparaison à 1,7 jour pour le placebo).

Dans les cas de migraines chroniques avec une référence de départ de 20 jours par mois, la diminution moyenne est de 5 à 6 jours par mois (en comparaison à 1 à 2 jours pour le placebo).

Les études démontrent que les effets des anticorps monoclonaux du CGRP peuvent être observés durant les premières semaines suivant la première injection. Les avantages semblent se prolonger sur au moins un an après le début des traitements.

CHAQUE PATIENT EST DIFFÉRENT.
Soyez vigilant lorsque vous lisez des publications sur les médias sociaux.

Les anticorps inhibiteurs du CGRP seront-ils couverts par mon régime d’assurance? Combien coûteront-ils?

Au Canada, le coût pour une année de traitement aux anticorps inhibiteurs du CGRP oscillera autour de 6 000 à 7 000 $ CA. Les règles sur le remboursement n’ont pas encore été déterminées. Les assureurs publics et privés vont certainement établir des critères clairs de remboursement et créer des formulaires à l’intention des médecins. Les couvertures et les quotes-parts varieront.

Des programmes de soutien aux patients mis sur pied par les sociétés pharmaceutiques pourraient en faciliter l’accès. Novartis gère le programme Aimovig GO. Les prochains anticorps monoclonaux pourraient également être soutenus par de tels programmes. Demeurez à l’affût, car les choses évoluent rapidement.

Quand aurons-nous accès à ces traitements au Canada?

Aimovig a été approuvé et est offert au Canada depuis décembre 2018. Emgality et Ajovy pourraient être offerts à la fin de 2019 ou au début de 2020.

Il y a énormément d’espoir pour les gens qui souffrent de migraines!