“On dit qu’à cause de mes migraines avec aura, je ne pourrai pas prendre d’hormones lors de ma préménopause. Est-ce vrai?”.

 

 

 

 

 

Question du patient :

« J’ai 51 ans. Je souffre de migraines avec aura. Il y a plusieurs années, ces migraines étaient douloureuses et se répétaient environ une fois par mois, souvent lors de mes menstruations. Ensuite, elles se faisaient plus rares, soit une fois par année et même une fois aux 2 ans. Depuis 6 mois, elles semblent revenir, elles sont plus fréquentes (une aux deux mois), mais elles sont sans douleur, toujours avec aura, sans maux de têtes. Voici ma question: on dit qu’à cause de mes migraines avec aura, je ne pourrai pas prendre d’hormones lors de ma préménopause. Est-ce vrai? Est-ce que je pourrais alors prendre des hormones bio-identiques? Je ne peux pas utiliser les médicaments (Relpax) contre la migraine, car j’ai eu des effets secondaires dangereux (engourdissement de la langue et du visage, entre autres). Que puis-je prendre d’autre? Enfin, si vous pouvez aussi répondre a cette question, ce serait très gentil: est-ce vrai que les migraines avec aura peuvent provoquer un AVC Et comment éviter ça, surtout si je ne peux pas prendre de médicaments… ».

 

Réponse du Dr Leroux :

« Vous posez d’excellentes questions. Concernant le risque d’AVC associé à la migraine avec aura il existe, mais il faut le mettre en perspective. Je joins donc un document résumé à l’attention des médecins, mais tout de même simple. De toute façon, ce document s’applique plus ou moins à votre cas, car le risque attribuable à la migraine avec aura disparaît après 50 ans, sans doute parce que d’autres facteurs plus puissants entrent en ligne de compte. Les doses d’hormonothérapie de remplacement sont très inférieures aux doses dans les contraceptifs. Aussi, vous devriez pouvoir les utiliser, à moins d’une autre contre-indication. La migraine avec aura est associée avec l’AVC ischémique (blocage d’une artère cérébrale), toutes causes confondues. Dans de très très rares cas, l’AVC survient durant une crise de migraine avec aura. L’aura continue et se transforme en déficit neurologique permanent. Ce phénomène est rarissime, et personnellement j’ai vu un seul cas. Aussi, vous ne devriez pas vous inquiéter. Il faut tout de même traiter vos crises, pour votre qualité de vie!

Concernant vos effets secondaires avec le Relpax, je dirai ceci : il y a 7 triptans (le Relpax est l’élétriptan) au Canada. Chaque patient est différent, et le fait d’avoir eu des effets secondaires avec l’un ne prédit pas une intolérance aux autres. Les triptans avec le plus faible risque d’effets secondaires sont l’almotriptan (Axert), le naratriptan (Amerge) et le frovatriptan (Frova, non couvert par la RAMQ). Je recommande souvent l’Axert qui a un bon ratio tolérance-efficacité. Ne vous découragez pas et faites d’autres essais. En cas d’efficacité partielle d’un triptan, vous pouvez combiner avec un anti-inflammatoire pour de meilleurs résultats et sans aucun danger. Enfin, j’ai vu certains cas de migraine avec aura s’améliorer de beaucoup avec une hydratation augmentée (2-3 litres d’eau par jour). C’est facile à faire et bon pour la santé. La prise de suppléments de magnésium est aussi une technique sans prescription. Cependant, si vos crises restent fréquentes, alors un traitement préventif est à envisager.

Plus d’informations sur ce sujet aux adresses suivantes : prendre contrôle de ses migraines et migraine avec aura et contraception ».