Question du patient

« Mon médecin m’a prescrit Lyrica comme traitement de fond. J’hésite beaucoup à prendre un médicament tous les jours. J’ai en moyenne 3-4 migraines par mois qui surviennent surtout la nuit et c’est la douleur intense qui me réveille. Dans ces cas je prends Axert mais cela ne suffit pas toujours et je dois garder le lit pendant une journée, le migraine dure 1-2 jours. Que pouvez-vous me dire sur Lyrica? Les commentaires que j’ai lus sur internet me parlent de prise de poids importants ».

 

Réponse du Dr Leroux

« Je suis un peu surprise que le médecin vous ait prescrit du Lyrica comme traitement préventif des migraines, car il ne s’agit pas d’un traitement bien démontré. Avez-vous d’autres douleurs, comme une sciatique ou des douleurs de cou qu’il aurait voulu traiter en même temps? Ou peut-être de la fibromyalgie ? D’autre part, avec 3-4 migraines par mois, vous pourriez laisser tomber la prévention, et vous concentrer sur le traitement de crise. Si les crises vous réveillent, et sont déjà intenses, il est probable que les comprimés soient trop lents. Des options comme le spray de Zomig, le suppositoire d’Indocid ou même l’injecteur d’Imitrex seraient des options. Il est même possible de combiner un triptan (Axert, Zomig, Relpax…) et un anti-inflammatoire (Avil, Naproxen, Indocid). Voir document joint pour un tableau des possibilités. La Société Canadienne a également émis des lignes directrices sur le traitement de la crise. Il faut essayer toute la gamme de traitements de crise avant de s’avouer vaincu, car garder le lit n’est pas très agréable (et j’en sais quelque chose).

Effectivement le Lyrica cause une prise de poids chez un patient sur 6. Je le constate très certainement en clinique et c’est un problème, car le surplus de poids n’est pas favorable pour les migraines et pour la santé en général.Je joins donc les lignes directrices de prise sur la prévention migraineuse émises par la société canadienne des céphalées : ici. Aussi, notre document sur les traitements de fond : ici et ».

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC (spécialiste en médecine des céphalées)