Avant toute chose, il faut obtenir un diagnostic médical: ce site ne fournit pas d’information sur les maux de tête non diagnostiqués!

 

 Les adultes souffrant de migraines sont souvent mal diagnostiqués et mal traités. Cette situation est encore pire chez les enfants. Si votre enfant est incapacité par ses migraines (absentéisme à l’école, ou encore à certaines activités sociales), sachez qu’il existe des traitements pour l’aider.

En priorité, les habitudes de vie doivent être modifiées: sommeil, diète régulière, exercice. Portez une attention particulière aux déclencheurs! La caféine peut aussi être un problème, les adolescents en prennent plus qu’on ne le croit!

La tenue d’un calendrier de crise peut se révéler extrêmement utile!

Un enfant qui présente des migraines récurrentes peut recevoir de l’acétaminophène (Tylénol) pour commencer. L’ibuprofen (Advil, Motrin) peut être aussi être donné comme alternative (la dose est à discuter avec un médecin ou un pharmacien). Chez les adolescents à partir de 12 ans, certains triptans sont reconnus sécuritaires et efficaces (bientôt, davantage sur ce sujet).

Si votre enfant a des migraines plusieurs fois par mois (plus de 4 fois par mois) ou que la sévérité de ses maux de têtes l’empêche fréquemment d’exécuter ses activités de la vie quotidienne (ex : absentéisme répété à l’école), des traitements préventifs (pris tous les jours) peuvent être considérés pour diminuer la fréquence et l’intensité des maux de tête. À discuter avec votre médecin!

Attention! Il n’est PAS recommandé de donner de l’aspirine à tout enfant de moins de 18 ans, à cause du risque faible de développer le syndrome de Reye, une complication rare, mais souvent fatale!

 

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC (spécialiste en médecine des céphalées)