Au secours, mon traitement de crise ne marche pas, pourquoi ?

Ajuster le traitement de crise n’est pas toujours facile. Il faut identifier la cause de l’échec. Ce tableau présente les causes fréquentes d’échec de traitement de crise.
Causes fréquentes d’échec de traitement de crise
Cause Conseil
Vous n’avez pas un traitement adapté à vos crises Si vos migraines sont fortes, il se peut que vous ayez besoin de médicaments prescrits (triptans ou autres). Peut-être devrez-vous utiliser une combinaison de médicaments.
Le traitement est pris trop tard POURQUOI attendez-vous avant de prendre le traitement?
Redoutez-vous les effets secondaires? Essayez le traitement et si vous avez des effets secondaires embêtants, discutez avec le médecin.
Le coût est trop élevé? Il faut voir si le prix à payer vaut la peine face au temps perdu au lit.
Vous avez commencé avec des traitements moins « forts »? Si cette stratégie ne fonctionne pas, il faut changer et utiliser un traitement efficace dès le début.
La crise est présente au réveil ou durant la nuit, et la douleur est déjà forte Un médicament en suppositoire, en spray intra-nasal ou en injection agira plus rapidement.
Ça marche, mais la douleur revient Si vous êtes une femme et que ceci survient durant les règles, il faut rediscuter avec le médecin. C’est un problème fréquent qui peut être contrôlé.
Une combinaison (anti-inflammatoire + triptan) peut aider à diminuer les récidives.
Vous avez vomi les médications Peut-être avez-vous traité trop tard?
Si les nausées apparaissent vite, alors un anti-nausée doit être utilisé, idéalement en suppositoire.
Si vous prenez un anti-inflammatoire ou un triptan, utilisez une forme en suppositoire, en spray ou en injecteur.

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC (spécialiste en médecine des céphalées)