Il y en a plus de 200! Mais on peut au moins les diviser en 2 catégories: les céphalées primaires et les céphalées secondaires. La migraine est une céphalée primaire, par exemple.


Tout d’abord, le mot « céphalée » veut tout simplement dire mal de tête! Tous les maux de tête sont causés par l’activation des régions du cerveau qui traitent les signaux douloureux de la tête et du cou (mais aussi des dents, sinus etc).

  • Céphalée secondaire: il y a une lésion visible (des dommages) qui active ces régions du cerveau en stimulant les nerfs responsables de détecter la douleur (par exemple une sinusite, une tumeur ou une méningite).
  • Céphalée primaire: problème de fonctionnement des réseaux électriques reliés à la douleur dans la tête, sans lésion sous-jacente.Exemples: céphalée de tension, migraine, céphalée de Horton. En raison de la complexité des réseaux cérébraux, la cause précise de ces maux de tête reste encore inconnue.

Les céphalées primaires ne signalent donc pas un danger réel ou une lésion, mais elles sont invalidantes car la douleur et les symptômes associées empêchent de fonctionner.

 

Même si un mal de tête peut parfois faire craindre une tumeur au cerveau, il faut savoir que la vaste majorité des maux de tête sont primaires et donc sans conséquence sur la santé physique. Un mal de tête qui survient par crises entrecoupées de périodes normales est le plus souvent primaire.

Évidemment, un migraineux peut avoir aussi une céphalée secondaire (s’il fait un abcès dentaire par exemple). Souvent, la personne saura distinguer les deux maux de tête puisque la céphalée secondaire a des caractéristiques distinctes et donne des sensations différentes des crises de migraine.

Céphalée secondaire: une structure est lésée. Les nerfs transmettent la douleur au cerveau.

Exemple: sinusite

Céphalée primaire: la douleur est générée par les régions du cerveau qui traitent les sensations de la tête. Il n’y a pas de lésion et la douleur ne signale pas un danger réel.

Exemple: migraine

alt alt

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC, Neurologue, médecine des céphalées