Près de 7% des hommes sont migraineux. Bien souvent, ils passent inaperçus auprès des médecins qui perçoivent la migraine comme une maladie surtout féminine. Les hommes ont aussi tendance à décrire leurs symptômes un peu différemment. Même sans dire « j’ai mal au coeur » ou « la lumière me dérange », ils auront tendance à s’isoler en attendant que la crise passe.

Contrairement à la migraine, le cluster headache (céphalée de Horton) est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes (5 fois plus), mais reste beaucoup moins fréquent que la migraine (1/2000). Les crises de cluster headache sont centrées sur un côté de la tête, souvent autour de l’oeil, durent moins de 3 heures (la migraine dure plus que 4h), peuvent survenir de nombreuses fois par jour, parfois toujours aux mêmes heures, et sont accompagnées d’un oeil rouge, fermé ou qui coule, ou encore d’un écoulement nasal du même côté que la douleur. La douleur est très, très intense, parmis les plus intenses répertoriées dans le monde médical. Elle est si intolérable qu’elle a poussé certains à se suicider.

Si vous croyez souffrir de cluster headache, lisez notre feuillet d’information sur ce site, consulter les sites anglais ClusterHeadaches.com et OUCH ou encore le site de l’Association Française Contre l’Algie Vasculaire de la Face et contactez notre clinique.

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC, Neurologue, médecine des céphalées