«Mes migraines sont vraiment pires durant ma semaine… j’en ai marre!»

63% des femmes migraineuses ont des crises à l’ovulation et à la menstruation. Certaines femmes ont même des crises seulement durant leurs règles. Les niveaux d’oestrogènes dans le sang diminuent avant la menstruation, c’est ce qui déclenche les crises. Durant les menstruations on voit aussi un dérèglement d’autres substances cérébrales pouvant aggraver la douleur tel que : les prostaglandines, les opioïdes, la sérotonine, la dopamine. Ce dérèglement contribuera à rendre les crises plus difficiles à contrôler et plus longues.

Relation entre hormones et migraines

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC, Neurologue, médecine des céphalées